Les relatifs   

      

Sont appelés relatifs, toutes les sortes de choses qui sont dites être, elles-mêmes ce qu'elles sont, de choses différentes, ou bien d'une manière ou d'une autre, relativement à une chose différente. [...] [Par ailleurs, l'on peut aussi soutenir que] les relatifs sont les choses dont l'être se réduit à être dans une certaine relation avec quelque chose. *

   

* voir Aristote, Catégories, trad. par Richard Bodéüs, Paris, Les Belles Lettres, 2002, p. 28 et p. 37